Entreprendre dans l'ESS - My little green record
Le coin des entrepreneurs

Entreprendre autrement : pourquoi choisir l’ESS

1 avril 2019

L’ESS signifie Économie sociale et solidaire : tout un programme ! Ce secteur de l’économie emploie actuellement 2,39 millions de salariés en France soit 12,7 % de l’emploi privé.

L’Économie Sociale et Solidaire, c’est quoi ?

Developpement-durableC’est “un ensemble d’entreprises organisées sous forme de coopératives, mutuelles, associations, ou fondations, dont le fonctionnement interne et les activités sont fondés sur un principe de solidarité et d’utilité sociale”.

L’ESS regroupe donc des entreprises et organisations engagées. Mais l’engagement n’est pas le seul critère. Les organisations qui intègrent ce champ veulent « entreprendre autrement ». Parmi les valeurs principales partagées par les membres de l’ESS, on trouve :

  • Mode de gestion participatif et démocratique ;
  • Encadrement de l’utilisation des bénéfices pour éviter le profit individuel au profit du réinvestissement ;
  • Activité d’utilité sociale (servir à quelque chose) ;

Choisir d’intégrer l’ESS est donc une volonté forte des fondateurs. Le profit n’est réellement plus un objectif, mais un moyen de bien réaliser sa mission. Les organisations en ESS ont donc un projet précis, une mission d’intérêt général.

L’économie sociale et solidaire, ça existe depuis quand ?

L’Économie sociale et solidaire est reconnue officiellement en France en décembre 1981 avec la création d’une délégation spéciale auprès du Premier ministre. Aujourd’hui, l’ESS a même son propre secrétaire d’État. C’est généralement la personne en charge du commerce et de l’artisanat qui récupère l’ESS.

C’est un secteur économique performant : le labo de l’ESS note que les coopératives agricoles représentent 40 % de l’agroalimentaire français avec des marques reconnues (Yoplait, Banette etc.)

Pourquoi l’ESS c’est l’avenir ?

Les secteurs qui recrutent le plus sous forme d’économie sociale et solidaire sont des secteurs essentiels : action sociale, activité financière et assurance, enseignement et santé.

Les acteurs publics commencent à soutenir sérieusement son développement : la Caisse des dépôts a ainsi créé le fonds NovESS pour accompagner les projets ESS (grâce à une belle dotation de l’État – 100 M€)

 L’ESS en Rhône-Alpes, c’est comment ?

rhone-alpesolidaires-gdformatGrenoble fait partie des villes “actives” en termes d’ESS : en 2010 et 2012, la ville obtient le label national “Territoire de commerce équitable et consommation responsable”.

Grenoble compte :

  • 9451 emplois
  • 14 % des employeurs et 10 % des emplois
  • 876 établissements employeurs : 748 associations, 71 coopératives, 56 mutuelles

Si vous souhaitez intégrer une entreprise ou organisation de ce secteur, je vous invite à vous rendre sur le site internet de rhône-alpes solidaires. Vous trouverez de nombreuses offres d’emploi sur la Région. Aussi, c’est sur cette plateforme que vous trouverez les informations nécessaires pour vous lancer dans un projet d’ESS.

Commentez avec Facebook

Aucun commentaire

    Laisser un commentaire